Sortie de l’été

Bien sympathique cette dernière sortie de Mémoire d’Oc pour une bonne trentaine de membres, en date du jeudi 7 juin.

Malgré le temps incertain, nous avons pu sans nous mouiller nous rassembler pour se remettre en mémoire  quelques souvenirs sur cette ville de Lodève antique, diocèse important,  qui connut la prospérité  conférée par le monopole de la fabrication du drap pour les uniformes de l’infanterie royale à partir de Louis XV, qui accueillit des familles de harkis exilés d’Algérie, et qui retrouve un élan nouveau par une politique affichée culturelle et touristique.

Nous avons visité la Savonnerie, fastueux atelier annexe des Gobelins, qui assure au Mobilier National de France des tapis aussi rares que somptueux. Surprenant que ne soit pas plus connu ce savoir- faire exclusif et particulièrement sélectif qui se perpétue très discrètement, à l’ombre des lices.

Le repas « entre terre et mer », choisi par notre ami le trésorier Gérard Vidal fut délicieux et cordial.

Nous nous sommes ensuite arrêtés devant le Monument aux Morts de Paul Dardé, enfant du pays, pour admirer cette œuvre puissante et dérangeante qui dénonce avec force les ravages de la guerre, à travers des sculptures de femmes  douloureuses et dignes et d’enfants médusés, autour d’un jeune soldat tombé au combat.

Un autre enfant du pays, Saint Fulcran, évêque pendant 57 ans, vertueux et soucieux des pauvres qu’il a protégés (instauration de la Trève de Dieu), a tant œuvré pour son diocèse que tous les soirs la cloche sonne encore 13 coups en souvenir de sa mort (13 février 1006). De noble naissance, il a usé de ses appuis temporels et spirituels pour traverser une période extrêmement troublée. De plus il a enseigné, catéchisé, construit des monastères (Saint Sauveur) ou  les a restaurés (St Pierre de Joncels). Et le miracle de la conservation et la résistance (aux Huguenots) de son corps, n’a fait  que rajouter à sa légende.

Il a construit une première cathédrale romane, (quelques  vestiges dans le cloitre, quelques chapiteaux au Musée Fleury),  détruite et reconstruite plusieurs fois, surtout au XIII et XIVème siècle, dévastée lors les guerres de religions,  pillée par la révolution…  pour être aujourd’hui une des plus belles constructions gothiques méridionales, surmontée d’un clocher ex tour de guet de 57m. On admire en particulier l’abside polygonale avec 9 fenêtres hautes de 12m  offrant de très lumineux vitraux de Mauvernay, des tableaux de Boudon, Coustou et LLoys, un lustre de la reine Victoria, une chaire qui fut remarquée à l’exposition de 1867. Un reliquaire contenant quelques fragments de St Fulcrain sort en procession à chaque Ascension.

En fin de visite, l’organiste  nous a proposé une visite guidée de ce magnifique orgue du XVIIIème. Protégé par un  buffet en chêne de style Louis XV,   considéré comme une des  Sept merveilles organistiques de l’Hérault, il fut construit par le très jeune Jean François l’Epine en 1752 (qui eut bien du mal à se faire payer) .

Une belle journée. La dernière pour cette année.

Pour en savoir plus sur Lodève, saint Fulcran et la cathédrale, vous pouvez consulter le site de M. Francis Moreau : http://fmoreau.recit.free.fr/index.php

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s