Sortie d’hiver

Une bien belle sortie ce jeudi  1er février pour les 31 inscrits de Mémoire d’Oc. Organisée par Michèle Wasselin et Alain Valdeyron tout avait été prévu sauf… le temps maussade, humide , venté… bref, pour les habitués du soleil que nous sommes, en un mot glacial.

Nonobstant, nous avons apprécié  les explications de la guide sur l’oppidum gaulois de Murviel lès Montpellier établi sur les hauteurs du « Castellas », cité de Samnaga,  couvrant la période gallo-romaine de 2 siècles avant J-C  à  2 siècles après. Nous avons imaginé leur vie religieuse politique et économique à travers  forum,  portiques,   socles des statues,  mosaïques,   source,  canaux de drainage de l’eau,  temple corinthien. Le minuscule musée Paul Soyris (viticulteur archéologue amateur passionné) expose les fouilles du site antique et quelques beaux objets : un buste et des fractions de corps humain en marbre blanc, une mosaïque, des chapiteaux, des colonnes, des bijoux, des objets usuels, des céramiques, des stèles mortuaires, et une table des mesures en bel état de conservation, joyau du musée.

Sans monter sur les remparts qui encerclent encore une bonne partie et justifient le nom de « Murs vieux », nous avons concentré la visite du village sur le château des Guilhem de Montpellier, devenu résidence des évêques de Maguelone au XIIIème siècle, qui lui rajoute un bastion,  quatre arcades,  un envoutement de caves sous l’appartement à l’étage (actuel presbytère). Incendié par les Huguenots trois siècles plus tard, à peine aménagé ensuite faute d’argent, les pierres  furent récupérées pour la reconstruction du village.

On ne peut admirer que des vestiges par contre magnifiquement restaurés: l’enceinte et surtout  l’abside pentagonale romane de la chapelle (qui ressemble à un donjon) devenue église paroissiale,  qui garde encore quelques fines colonnes d’angle. L’intérieur est très intimiste :  deux nefs construites en 1600 de style gothique,  une troisième un siècle plus tard. Au XIXème, reconstruction de la tribune, et création de deux chapelles de la Vierge (tableau de la Crucifixion du peintre  Antoine Ranc de Montpellier) et de Jean Baptiste. La voute aux arcs très fins, rajoute de l’élégance à ce lieu propice à la méditation.

 

Après un bon repas à Montarnaud,  nous partons jusqu’à l’abbaye de Vignogoul, près de Pignan, abbaye cistercienne de femmes, entourée d’un jardin partagé . Actuellement désaffectée,  son acoustique permet des concerts de musique sacrée et principalement du chant choral. Les dépendances attenantes sont occupées par une Maison  d’Enfants à Caractère Social,  gérée par l’association Notre-Dame de Lenne qui se charge aussi de l’entretien de l’abbatiale.

Une sortie culturelle, ludique, amicale. Bravo et merci aux organisateurs.

Pour voir les photos de cette journée cliquer sur « sorties » dans le bandeau d’en tête.

Sites et ouvrages concernant cette sortie :
–  http://murviel.fr/wp-content/uploads/2015/04/plaquette-grahm-planche-12.pdf
–  http://murviel.fr/decouvrir-murviel/histoire/castellas/
–  http://www.persee.fr/doc/ran_0557-7705_2003_num_36_1_1117?q=murviel+castellas
–  https://memoiredocsite.files.wordpress.com/2018/01/renouvier-vignogoul.pdf

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s