Graus, roubines et canalette

Ils étaient venus nombreux, Monsieur le maire de Palavas en personne et des auditeurs de Lunel, Frontignan, Villeneuve-les-Maguelone, de Lattes … Beaucoup de pêcheurs bien sûr, mais aussi des membres du groupe d’archéologie navale qui ont fouillé la « Jeanne-Elisabeth » ce navire suédois qui a fait naufrage au 18e siècle en face de la Cathédrale de Maguelone, pour assister à la formidable conférence du 20 janvier à Palavas sur le thème : Graus, roubines et canalette, leur rôle dans les étangs

par notre amie Marie José GUIGOU.

Lors de la tempête de 1982, un ancien grau s’était rouvert, entre les Aresquiers et Maguelone, la mer avait mis à jour deux squelettes… les archéologues furent vivement intéressés par ce détail, car dans le compte rendu du naufrage, il est dit que deux personnes perdirent la vie, un homme de 50 ans et une jeune fille de 18 ans et qu’on les a enterré sur le rivage…

Enorme succés de cette prestation dont vous pouvez retrouver le texte dans la plaquette éponyme éditée par Mémoire d’Oc (N° 72 )

 

plaquette-72-guigou

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s