Jeanne GALZY

Galzy

Suite à notre feuilleton hebdomadaire de cette artère  emblématique de Montpellier, notre ami Maurice REY nous fait parvenir cette adresse concernant une enfant non moins célèbre de la Grand rue.

Cliquer ici pour en savoir plus.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Fin du feuilleton du confinement

Connaux_remparts_tourMémoire d’Oc a décidé de vous narrer l’histoire de quelques relais de poste de la région de Montpellier ,  à travers la publication de 6 cahiers écrits à plusieurs mains entre 1987 et 1989. Au rythme d’un cahier par semaine.

Voici le dernier : cliquer ici

(pour accéder aux 6 cahiers se rendre sur la page « Publications-La poste aux chevaux  »  dans le bandeau du blog)

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le feuilleton du confinement

Mémoire d’Oc a décidé de vous narrer l’histoire de quelques relais de poste de la région de Montpellier ,  à travers la publication de 6 cahiers écrits à plusieurs mains entre 1987 et 1989. Au rythme d’un cahier par semaine.malle poste des cevennes

Voici le cinquième : cliquer ici

(pour accéder aux 6 cahiers se rendre sur la page « Publications-La poste aux chevaux  »  dans le bandeau du blog)

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

1er mai

muguet

Un petit brin de bonheur pour tous les membres de Mémoire d’Oc

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le feuilleton du confinement

the-babote-montpellier-Mémoire d’Oc a décidé de vous narrer l’histoire de quelques relais de poste de la région de Montpellier ,  à travers la publication de 6 cahiers écrits à plusieurs mains entre 1987 et 1989. Au rythme d’un cahier par semaine.

Voici le quatrième : cliquer ici

(pour accéder aux 6 cahiers se rendre sur la page « Publications-La poste aux chevaux  »  dans le bandeau du blog)

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Des nouvelles (suite)

Les amis de Mémoire d’Oc échangent de leurs nouvelles :

………………………………………………..

Alain a une façon bien personnelle de nous sortir du confinement:

Bonjour les amis,pate de maison
Voici un moment d’évasion que vient de me faire passer un ami qui me fournit en vidéo de qualité.
Michel Fugain ne chantait-il pas  » Fais comme l’oiseau  » dans les années…précédentes !
Admirez la confiance qu’ont les oiseaux vis à vis du photographe volant au milieu d’eux… Et avec le Mont Saint Michel en dessous !
https://www.youtube.com/ embed/U-WIS7Q-zCk
Portez-vous bien,  à plus tard,
Alain.
Un remerciement particulier à Maurice Rey qui participe à nous faire supporter cet  » exil intérieur  »

………………………………………………..

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Des nouvelles (suite)

Les amis de Mémoire d’Oc échangent de leurs nouvelles :

………………………………………………..

Marie-José :couvertures laine

Merci pour cette initiative sympathique.
Je me vide l’esprit en tricotant des couvertures pour « Espoir pourle jardin un Enfant », en regardant la télé.

J’ai fait de la confiture de mandarines.
Le jardin est envahi par des herbes folles et je n’arrive pas à me motiver pour l’entretenir.
Je suis obligée de sortir tous les soirs, car les infirmières ne passent plus (le soir)  pour enlever les bas de contention de mon père 97 ans. Il a beaucoup perdu d’autonomie depuis que le kiné ne vient plus, ses jambes sont très enflées. Cela me fait mal au cœur. Il habite toujours tout seul, dans son HLM au 5ème étage, il ne veut pas venir à Palavas, pourtant cela faciliterait la situation pour lui et pour moi. Heureusement qu’il y a les infirmières et les auxiliaires de vie qui sont formidables.
Un de mes frères a attrapé le Covid-19 au soir des élections, il va bien il n’a pas eu de complication. Une de mes belles-filles qui est infirmière dans un EHPAD à Nègrepelisse a été aussi touchée, elle se remet doucement.
Côté positif, je peux voir mes enfants et petits-enfants par skype. Je suis entourée de beaucoup d’affection et cela me fait du bien.la mouette
Les appels téléphoniques ou les mails de mes amis, pour qui je compte, sont nombreux.
Le premier janvier 2020 j’avais commencé un « Livre d’Or » , je ne pensais pas que j’allais écrire la chronique d’une pandémie.

Je ne suis pas seule, j’ai une mouette qui me rend visite.  « Tranquille »
Je vous embrasse

………………………………………………..

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le feuilleton du confinement

carte des relais de poste

Mémoire d’Oc a décidé de vous narrer l’histoire de quelques relais de poste de la région de Montpellier ,  à travers la publication de 6 cahiers écrits à plusieurs mains entre 1987 et 1989. Au rythme d’un cahier par semaine.

Voici le troisième : cliquer ici

(pour accéder aux 6 cahiers se rendre sur la page « Publications-La poste aux chevaux  »  dans le bandeau du blog)

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Des nouvelles (suite)

Les amis de Mémoire d’Oc échangent de leurs nouvelles :

………………………………………………..

Viviane et Bernard:

Merci de cette initiative permettant des échanges entre les membres de Mémoire d’Oc qui le souhaitent ; il est en effet plus que probable que nous ne puissions pas nous revoir avant plusieurs mois. Donc, nous répondons à tous pour envoyer notre salut le plus amical aux adhérents en cette période si particulière.
Nous sommes dans le même schéma d’activités confinées, avec Viviane : plus d’appels vers la famille, les amis, les collègues retraités, ledrive-Bonnafys membres des associations auxquelles nous participons … .Peu de sorties, sauf alimentaires pour l’essentiel, avec un attrait nouveau pour le Drive (quand on peut l’obtenir!).
Le jardin se demande ce qu’il lui arrive, il n’en a jamais autant vu!  Quelle chance d’en avoir un. Le virus a frappé l’un des membres de notre famille en région parisienne, heureusement au bout de 4 à 5 jours les choses sont rentrées dans l’ordre. On ne peut que penser à ceux pour qui ce n’est pas le cas. Il est à craindre que notre classe d’âge ne soit encore consignée dans ses foyers pour un moment ; mais c’est pour la bonne cause. Alors soyons patients et merci à internet qui nous rapproche et permet de garder le contact, malgré les circonstances.
Prenez bien soin de vous.  Bien cordialement à tous.

………………………………………………..

Nicole et Gérard :

Merci à pour cette initiative, car il est certain que nous ne nous rencontrerons pas avant la rentrée de l’U.T.T.
Cette période particulière que nous traversons est une épreuve pour tout le monde, surtout les personnes seules. Pour notre part nous ne connaissons pas d’amis ou connaissances qGymnVidalui soient atteints par le virus.
Nos journées se passent entre la gym (dans le salon, bien sûr) , les recherches généalogiques qui prennent beaucoup de temps, la lecture, la télévision pour se tenir au courant des différentes  évolutions. Faute de jardin, nous nous occupons des fleurs sur le balcon.
En fin d’après midi, une petite heure de marche dans le quartier et le samedi matin les courses. Tous les soirs à 20 heures c’est le rendez-vous sur les balcons avec les voisins de la résidence pour les applaudissements de soutien .
Prenez bien soin de vous. Cordialement.

………………………………………………..

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Des nouvelles (suite)

Les amis de Mémoire d’Oc échangent de leurs nouvelles :

………………………………………………..

Yvette :

Pour ma part, ce confinement se passe tant bien que mal.
J’essaie de m’occuper au maximum mais parfois le cœur n’y est pas et je me dis que j’ai le temps, encore un mois de plus pour les plus jeunes, ce qui ne vas pas être notre cas. Alors, je commence une activité au bout d’un moment je me lasse puis je passe à autre chose et le temps passe…   Cependant, j’ai plein de projets :
– J’ai mis en route 3 généalogies, celle de ma voisine, d’une amie et du père de ma petite fille.
– Ensuite, je prépare une nouvelle conférence « Histoire de la Parfumerie, Montpellier capitale du parfum ». J’en ai déjà fait la moitié et je l’aurais terminé au moment du déconfinement. Elle pourra être programmée pour l’année prochaine si cela est possible.
– De plus, je vais promener mon petit coton de « Tuléar » au pied de la Gardiole où j’habite, cela me fait une sortie mais ce qui me manque le plus c’est de discuter avec une personne physique devant moi (je vis seule), malgré les nombreux coups de fils ponctués tout au long de la journée avec la famille et les amis, il y a un manque certain.
– Pour compléter le tout je me suis mis en tête de fabriquer des masques, j’ai tout préparé, la machine à coudre, le tissu, le patron il ne reste plus qu’à faire, ceci dans l’intention d’en faire profiter  la famille et les voisins. Pour ma part, j’avais anticipé que l’épidémie allait bien arriver jusqu’à nous, et je me suis empressée d’acheter à la pharmacie des masques chirurgicaux, des gants, du gel car on pouvait en acheter à ce moment là autant que l’on voulait, j’en ai pris 10 ne m’imaginant jamais que cette épidémie aurait pris une telle ampleur.muscat-de-frontignan-cuvee-grande-premiere
Du haut de ma colline j’ai une belle vue sur la mer, les étangs , la garrigue dont je profite amplement et je n’ai pas à me plaindre, mais comme toute les bonnes choses, on n’y fait plus cas. Je fais également du rangement dans la maison, surtout dans la cave et un peu de jardinage.
J’ai eu beaucoup de soucis car ma fille, mon fils et le mari de ma petite fille de 29 ans (je suis arrière grand’mère d’une petite fille de 9 mois) ont été atteints par le corano. J’en suis encore psychologiquement perturbée, malgré qu’ils soient parfaitement guéris tous les trois, cela laisse des traces, d’autant plus que je ne peux pas les voir.
Comme tout le monde je sors une fois par semaine pour faire les courses.
Voilà mon petit train de vie, très restreint, je fais quand même partie de 8 associations mais tout est à l’arrêt, moi qui avait une vie trépidante, je suis clouée et punie.
En espérant que tout cela rentre dans l’ordre rapidement et que l’on puisse profiter de l’été sans concert.
Je vous souhaite de rester en bonne santé en prenant soin de vous.
Bien à vous.

………………………………………………..

Bernard :
Bonjour à tous,
Cette initiative  est heureuse et permet d’échanger virtuellement, ce que la technologie moderne  nous permet (ah ! si les Anciens revenaient !!).
Confinement oblige mon épouse et moi sortons peu. Nous nous obligeons quand même à une demi heure de balade quotidienne dans le quartier devenu quasi désert de la Pompignane,  afin d’oxygéner nos poumons de confinés !
Ceci étant avec philosophie nous  nous appliquons l’adage : « patience et longueur de temps font plus que force ni que rage »  soufflé par notre fabuliste La Fontafables la fontaineine ( Depuis, la Sagesse de l’âge nous l’a appris aussi).

Mais bon, vivement le  11 mai, en espérant que les plus de 70 ans ne soient pas prolongés dans le confinement (ce qui serait absurde, à mes yeux).
En ce qui me concerne, je partage mon temps confiné entre lecture, tarot sur internet et …reprise de la généalogie familiale ! ….. En attendant de pouvoir mettre le cap GPS vers notre maison de campagne aveyronnaise (entre Rodez et Réquista). Mais quand ?
Anecdote : Dans la série ça n’arrive pas qu’aux autres, je me suis fait arrêté en voiture la semaine dernière,  par la Police nationale, pour un contrôle au rond-point Richter (carrefour des trams). Heureusement, j’avais eu la bonne idée d’avoir sur moi  l’attestation de déplacement dérogatoire, dûment remplie …. ce qui n’était pas le cas, apparemment, d’autres automobilistes!
Côté coronavirus, notre fils aîné (chef du service administratif au commissariat de Bayonne) l’a contracté, début avril. Ses symptômes : surtout perte de l’odorat avec un peu de fièvre, soucis intestinaux et fatigue intense , et ce, pendant trois-quatre-trois  jours. Arrêté 15 jours , il a pu se refaire une santé et reprendre son travail mardi 14, après accord médical.
Voici quelques nouvelles d’actualité.
Nous n’aurons sans doute pas le plaisir de nous retrouver d’ici la fin de la saison il nous faudra sans doute patienter  avant de se retrouver pour d’autres sorties-découvertes locales.
D’ici là prenez soin de vous.

………………………………………………..

Agnès :
Quelle belle initiative ! Merci à tous et surtout à M.Rey qui nous communique des infos généalogiques et culturelles.
Les journées passent relativement vite. Je suis beaucoup sur internet et sur l’ordi pour y mettre de l’ordre.
– J’ai numérisé plus de 200 documents d’une association dans l’intention de détruire les originaux (avec 2 sauvegardes de sécurité).

escalier-quart-tournant-11-marches-en-bois-massif

– J’ai un peu touché à la généalogie à la suite du décès d’une cousine (pas du corona mais 98 ans…)
– Je me détends en montant l’escalier pendant 3 minutes, cela fait 165 marches et je le fais 3 fois de suite 2 ou 3 fois par semaine. Je vais marcher 1h, aussi 2 ou 3 fois/semaine et j’ai la chance d’avoir une séance de sport en live avec la prof qui me connait 2 fois par semaine. Hélas, le jardin me tend les bras.
– Quelques semis (aromatiques) seront bientôt à repiquer mais je n’ai pas le matériel pour remettre en état le carré….
– En prime, je couds des masques (2 pas plus !)
– Hier, j’ai enfin réussi à joindre Danièle Vaugin : elle n’est pas du tout informatisée et utilise son téléphone difficilement. Elle donne le bonjour à tous. Elle s’occupe avec des livres, la TV-TNT et va marcher. Sa fille à Carnon lui a copié des attestions dérogatoires…
Restons confinés, prenez soin de vous !
Cordialement

………………………………………………..

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire